Fiduciaire PME

«Saisir manuellement des factures encore aujourd’hui est un non-sens»

Accounto et DF Conseils

Papier, crayons et livres reliés. Autant de supports désuets. Le numérique et les réseaux donnent également le ton dans le secteur fiduciaire. Bien que les progrès technologiques aient simplifié de nombreuses tâches pour les fiduciaires et PME, la comptabilité de mandat s’accompagne toujours d’innombrables passages à vide. Le partenaire fiduciaire d’Accounto, Fabio Dacuña, fondateur de DF Conseils Fiduciaire SA , montre comment cela peut être changé.

Depuis des milliers d’années, les gens tiennent méticuleusement des livres pour avoir une vue d’ensemble de leur situation financière. Le premier système comptable professionnel remonte à 9 000 ans avant Jésus-Christ. Déjà à cette époque, en raison de l’augmentation des échanges et du commerce de marchandises, il était nécessaire de déterminer ses propres stocks de marchandises ainsi que les éventuels excédents ou déficits. En outre, les marchands devaient enregistrer eux-mêmes leurs ventes, dettes et propriétés sous quelque forme que ce soit. Comme le papier et les crayons n’existaient pas à l’époque, nos ancêtres utilisaient des plaques en pierre. Les marchands ont minutieusement gravé chaque transaction dans la pierre. Comparé à cette procédure physiquement exigeante, travailler avec un programme de comptabilité conventionnel semble être un jeu d’enfant. Mais le constat est rapide lorsque l’on regarde de plus près : la logique du processus n’a pas changé depuis l’âge de pierre.

En 2021, les données des pièces (par exemple, les informations sur les factures) sont encore saisies manuellement et finalement enregistrées dans le logiciel de comptabilité. Ainsi, les tâches comptables de routine mobilisent encore de nombreuses ressources financières et temporelles des PME et des bureaux fiduciaires.

Ces dernières années, de nombreuses solutions comptables ont tenté de transférer les tâches comptables courantes des sociétés fiduciaires aux petites entreprises. Cependant, comme les processus d’écriture sont encore manuels, les pièces s’accumulent simplement dans les PME. Résultat ? Le soir et les weekends, de nombreux propriétaires d’entreprise sont perdus à taper facture après facture. Il n’est pas rare qu’il se glisse de petites erreurs, que seuls des spécialistes fiduciaires peuvent ensuite corriger. Par conséquent, les économies réalisées fondent aussi rapidement.

En résumé : jusqu’à présent, aucun logiciel de comptabilité n’a réussi à libérer complètement les PME et les sociétés fiduciaires des activités comptables monotones. Grâce à une technologie de Machine Learning ultramoderne, Accounto propose ici une solution.

Le logiciel de comptabilité intelligent lit toutes les pièces (par exemple, les factures entrantes, les contrats ou les polices d’assurance) et se charge immédiatement de l’écriture correcte, de manière entièrement automatisée et sans intervention manuelle, bien entendu. Cela offre aux sociétés fiduciaires des possibilités sans précédent d’innover leur propre modèle d’entreprise tout en optimisant l’expérience client des PME. Fabio Dacuña a reconnu ce potentiel. Avec DF Conseils Fiduciaire SA, Fabio et son équipe de trois personnes offrent un service fiduciaire numérique qui reste hautement personnalisé.

Lorsque Fabio a fondé sa propre société fiduciaire, cela ne faisait pour lui aucun doute: « À l’avenir, aucune PME ne paiera pour la simple saisie des pièces des clients. De nombreux petits entrepreneurs considèrent la comptabilité comme un mal nécessaire, c’est pourquoi ils veulent en réduire les coûts. Ce segment de clientèle consacre ses ressources financières aux services qui apportent réellement une valeur ajoutée à sa propre entreprise ». Fabio a donc cherché des moyens permettant à DF Conseils de réduire de manière ciblée la quantité de travail comptable répétitif. Il a finalement trouvé la solution auprès d’Accounto. Selon Fabio, Accounto réunit en un seul produit tous les avantages des logiciels de comptabilité traditionnels. « Personnellement, c’est certainement la comptabilité entièrement automatisée qui se démarque à mes yeux. Cela signifie que ni mon équipe ni nos clients PME ne doivent s’occuper de tâches comptables ennuyeuses. Cela rend la vie quotidienne beaucoup plus facile pour nous tous ». Avec le temps gagné, Fabio et son équipe peuvent encore mieux se concentrer sur les préoccupations individuelles et créer des expériences uniques pour leur clientèle. « Grâce à Accounto, nous avons réellement plus de temps pour relever les défis commerciaux et financiers des PME que nous servons. Ce soutien proactif et extrêmement proche est très apprécié par nos clients ». Le travail remarquable de DF Conseils se répand à Genève. Chaque semaine, Fabio et son équipe accueillent de nouveaux clients sur la plateforme comptable d’Accounto: « De mon point de vue, il n’y a pas d’arguments valables pour justifier que les directeurs généraux de petites entreprises établissent encore les factures aujourd’hui. La technologie peut le faire de manière beaucoup plus efficace et même plus économique. »

« Ceux qui saisissent encore leurs factures manuellement font quelque chose de faux. Peu importe que vous soyez une PME ou un fiduciaire. »

(Fabio Dacuña, spécialiste en finance et comptabilité avec brevet fédéralet fondateur de DF Conseils Fiduciaire SA)

Au cours des prochains mois, Fabio espère continuer à augmenter le nombre de clients afin que bientôt aucune PME genevoise n’ait à se soucier de questions comptables. Fabio ne pense pas que la peur des solutions ou des plateformes basées sur le cloud fasse obstacle aux projets d’expansion. « Bien sûr, on peut toujours se demander si les données de ses propres clients sont suffisamment protégées chez Accounto. En outre, certaines PME aimeraient savoir où Accounto stocke les données. Bien sûr, je prends ces questions très au sérieux. Mais avec Accounto, je sais que toutes les données sont sauvegardées dans un centre de données suisse de niveau 3. Cela correspond à un niveau de sécurité élevé supérieur à la moyenne et garantit une disponibilité de 99,98 % des données comptables ». Dans le secteur fiduciaire en particulier, le sujet de la «sécurité des données» devrait rester une priorité à l’avenir. En particulier dans le domaine de la comptabilité, de nombreuses données sensibles sont réunies, dont la protection doit être une priorité absolue. Accounto en est conscient et prend toutes les précautions nécessaires pour réduire au maximum les cyberattaques et autres menaces virtuelles.