PME

Choisir la bonne société fiduciaire : les critères de sélection les plus importants

Presque toutes les PME doivent, tôt ou tard, choisir une société fiduciaire. Même les propriétaires qui, au départ, se chargent en personne de leur comptabilité, arrivent généralement à un point où ces travaux sont « externalisés » afin de se concentrer davantage sur leur cœur de métier. Malheureusement, la recherche d’une société fiduciaire adéquate n’est pas facile. Roman Keller de treuhand-suche.ch, notre auteur invité, t’explique quels points doivent être clarifiés et quels critères sont décisifs pour la recherche.

Pourquoi est-il si difficile de trouver un bureau fiduciaire adéquat ?

Un·e fiduciaire se charge des points sensibles de ton entreprise, comme ta comptabilité et tes impôts. C’est pourquoi il est important que ton·ta partenaire fiduciaire ne soit pas seulement compétent·e sur le plan professionnel, mais qu’il·elle convienne aussi à ton entreprise. Un aspect important de la recherche est le coût, car les prix dans le secteur fiduciaire ne sont pas toujours très transparents. La transparence des coûts n’est pas toujours assurée non plus, car il est difficile, voire impossible, de connaître les taux horaires, à moins de contacter directement les entreprises fiduciaires afin d’obtenir les informations nécessaires. Cela demande beaucoup de temps, d’énergie et des nerfs solides.

Quels points doivent-être clarifiés au préalable ?

Avant de commencer ta recherche, clarifie les questions suivantes :

Quelles prestations concrètes la société fiduciaire doit-elle fournir ?

As-tu besoin de tout l’éventail de services comptables, de la tenue des comptes à la déclaration d’impôts ? Ou souhaites-tu seulement des conseils ponctuels ou bien seulement l’établissement des comptes annuels ?

Mon cas est-il complexe ?

Il est difficile de répondre à cette question, surtout pour ceux qui n’ont que peu de connaissances en comptabilité. Tu peux toutefois faire une estimation approximative : Si tu travailles avec des client·e·s dans différents pays, si ton entreprise a une structure juridique complexe ou si tu as plusieurs succursales dans différents cantons, tu auras probablement besoin des conseils réguliers d’un·e fiduciaire expérimenté·e.

Quel pouvoir de disposition voudrais-je confier à mon·ma fiduciaire ?

Souhaites-tu communiquer toi-même avec les autorités ou bien te faire représenter par une société fiduciaire ? Doit-elle posséder une délégation de pouvoirs et régler, en concertation avec moi, des affaires importantes de manière très autonome ?

En ce qui concerne la TVA, les sociétés fiduciaires peuvent facilement prendre en charge directement et en ligne  la déclaration de TVA de leurs clients.

Quel type de collaboration et de communication souhaiterais-je avoir avec ma société fiduciaire ?

Une collaboration réussie repose sur une communication efficace. Réfléchis à la forme de communication qui te convient le mieux.

  • Dans quelle langue souhaites-tu communiquer avec ton·ta fiduciaire ?
  • Souhaites-tu rencontrer ton·ta fiduciaire en personne ou lui transmettre toutes les pièces par voie électronique ?

Un conseil ! Fais attention à la rapidité avec laquelle un·e fiduciaire réagit à ta demande. S’il est important pour toi que tes questions soient traitées rapidement, clarifie-le à l’avance et observe la vitesse de réaction lors du premier contact. Les délais d’attente peuvent régulièrement être plus longs, en particulier pour les petites entreprises qui se trouvent assez bas dans le livre du client de la société fiduciaire.

Critères de sélection : quels sont les éléments à prendre en compte ?

Tu peux commencer ta recherche après avoir déterminé les critères qui sont particulièrement importants pour toi. Cette section te présente les principaux critères de sélection.

1. Compétence spécialisée

Les points de repère sont les formations spécialisées correspondantes ou l’adhésion à une association professionnelle. La taille du bureau fiduciaire peut également être un indice de compétences professionnelles supérieures, car la taille va souvent de pair avec une spécialisation accrue dans un domaine. N’oublie pas non plus que l’expérience joue un rôle significatif dans ce métier.

2. Qualité du travail

Malheureusement, il n’est pas rare d’entendre que, malgré une grande compétence professionnelle, la compétence en matière de conseil n’est pas très élevée. Cela peut être dû à un taux de fréquentation élevé, à une diligence insuffisante, à une propension à payer insuffisante de la part de la clientèle ou à d’autres problèmes au sein de la société fiduciaire. Pour un·e client·e, cela signifie des coûts supplémentaires, voire des problèmes avec les autorités fiscales.

Pour le savoir, il te suffit d’essayer le·la fiduciaire, ou de demander une recommandation externe. Tu peux obtenir cette recommandation de deux manières : par des connaissances ou par des commentaires et des avis en ligne.

3. Prix

La plupart des fiduciaires travaillent à l’heure. Mais quels sont les  tarifs horaires  appropriés ? Malheureusement, de nombreuses sociétés fiduciaires ne publient pas leurs tarifs horaires, ce qui rend le choix difficile. Les écarts de tarifs horaires sont très importants : Par expérience, ils se situent entre : CHF 80 /heure et CHF 250 /heure. Tu trouveras des comparaisons des taux horaires, des moyennes dans la branche et des possibilités de filtrage correspondantes sur le site treuhand-suche.ch.

4. Logiciel de comptabilité

Le programme de comptabilité influence énormément les coûts de la comptabilité ou du·de la fiduciaire. Il est très important que le·la fiduciaire ait de l’expérience avec le programme de comptabilité. Sinon, tu devras changer de logiciel de comptabilité ou ton·ta partenaire fiduciaire travaillera de manière inefficace parce qu’il·elle ne maîtrise pas bien le programme. Ici aussi, la plateforme treuhand-suche.ch offre des possibilités de filtrage appropriées pour trouver des sociétés fiduciaires qui soutiennent ta solution comptable.

5. Relations confidentielles

Avant de démarrer une collaboration avec le·la fiduciaire, il convient de vérifier si tu t’entends bien avec ton·ta partenaire fiduciaire potentiel·le. Le manque de confiance peut rendre la communication difficile et pénible. Un entretien personnel, qu’il soit physique, par téléphone ou par vidéocall, te permettra de savoir si le style de communication te convient. Certain·e·s fiduciaires préfèrent le contact personnel avec leurs client·e·s et d’autres misent plutôt sur la collaboration électronique pour ce qui est de la transmission des pièces et la communication.

Où chercher une société fiduciaire ?

Demande en priorité tes connaissances  et  tes ami·e·s entrepreneur·e·s. Peut-être connaissent-ils·elles déjà un bureau fiduciaire et peuvent-ils·elles t’en recommander un. Si tu ne peux pas te baser sur des recommandations personnelles ou si aucune de ces propositions ne te convient, effectue une recherche en ligne :

  • Recherche sur Google : Cette méthode de recherche est relativement fastidieuse, car tu devras parcourir chaque site web d’une société fiduciaire et, finalement, tu ne parviendras pas à obtenir les informations pertinentes (comme les tarifs horaires). Le temps consacré à la recherche Google peut être énorme et ne pas aboutir pour autant au résultat souhaité.
  • Plateformes spécialisées : La recherche sur des plateformes spécialisées, où l’on peut trouver les informations principales (tarifs horaires, évaluations, programmes de comptabilité, spécialisations sectorielles, etc.) au même endroit, est une approche efficace. Sur treuhand-suche.ch, tu peux par exemple non seulement trouver une société fiduciaire à proximité, mais également filtrer de nombreux autres critères et exigences individuelles. Tu gagnes ainsi beaucoup de temps et la recherche est encore plus ciblée.
  • Fournisseurs de logiciels de comptabilité : Les fournisseurs de logiciels disposent également souvent de leur propre répertoire de sociétés fiduciaires partenaires qui travaillent avec leur programme de comptabilité.

En principe, tu devrais prévoir suffisamment de temps pour ce processus, car la sélection au sein d’un grand marché de fournisseurs et peu transparent est loin d’être facile. Mais rassure-toi : Si tu trouves le·la bon·ne partenaire fiduciaire, il est fort probable que votre collaboration dure longtemps. Il vaut donc vraiment la peine d’investir un peu plus de temps et d’efforts dans la recherche !