Fiduciaire PME

Comment puis-je convaincre ma clientèle de choisir une solution en Cloud ?

Vous vous êtes déjà posé cette question ? Un grand nombre de vos client·e·s seront enthousiasmé·e·s par un logiciel comptable en Cloud. D’autres auront peur. Aucun problème, cela est normal. Lisez ici, comment aider ces client·e·s.

Chaque personne est différente. Il en va de même pour vos client·e·s. Certain·e·s aiment les nouvelles technologies, souhaitent tout essayer tout de suite et s’y adaptent assez rapidement (Early Adopters). Pour d’autres, cela est plus difficile et ils elles ont besoin d’aide. Il est alors probable qu’ils elles se découragent si les choses ne fonctionnent pas parfaitement dès le départ. Il arrive assez souvent que ces client·e·s admettent que le logiciel a un grand potentiel, mais qu’ils elles deviennent pessimistes lorsqu’ils elles rencontrent des problèmes (Late Adopters – utilisateurs tardifs). Mais ne vous découragez pas si certains de vos client·e·s ont du mal à s’adapter. Vous pouvez parfaitement vous préparer à cela, de même que vos client·e·s.

1. Préparez tout d’abord vos collaborateurs

ITant que tous les client·e·s ne sont pas passé·e·s s à la solution en Cloud, vous aurez un chemin long et parfois difficile à parcourir. Préparez vos collaborateurs à cela. Laissez le fournisseur de logiciels former vos collaborateurs. Soyez prêt·e à gérer les appels téléphoniques ou les e-mails des client·e·s confus·e·s. Ne le prenez pas personnellement si ces derniers ères montrent des signes de frustration. Et demandez aux collaborateurs expérimentés en technologie de prendre les devants. Nous vous garantissons que cet effort en vaut la peine.

2. Chaque intégration est différente

Faites progressivement passer vos client·e·s à la solution en Cloud. La façon la plus simple est de commencer par les Early Adopters (utilisateurs précoces) et de passer progressivement aux Late Adopters (utilisateurs tardifs). Vous pouvez catégoriser grossièrement vos clients en observant la réaction de votre client·e lorsque vous lui parlez du passage à la solution en Cloud pour la première fois.

Si vous intégrez tout d’abord les Early Adopters, vous êtes sûr de prendre un bon départ. Au fur et à mesure que vous aidez ces client·e·s à réussir, vous pouvez simultanément affiner progressivement votre propre processus afin de mettre en place une méthodologie sans problème pour convertir les client·e·s. Ce n’est qu’alors que vous commencez à intégrer les Late Adopters, vos client·e·s indécis·e·s. Vous pouvez également utiliser les expériences positives des Early Adopters afin de renforcer la confiance des client·e·s suivant·e·s.

Lorsqu’il est temps de passer aux Late Adopters, nous vous recommandons alors de prévoir plus de temps. Instruisez une nouvelle fois vos collaborateur·e·s que ce processus peut être rude et préparez-les à offrir encore plus de soutien qu’auparavant.

Vous pouvez bien entendu facturer ce service d’assistance à vos client·e·s. Mais avec ce dernier groupe, cela ne s’avère que peu rentable. À ce stade, concentrez-vous plutôt sur l’augmentation de l’efficacité et de la rentabilité que vous obtiendrez en fin de compte. Dans l’ensemble, vous et vos client·e·s profiterez de la transition et économiserez jusqu’à 85 % de vos efforts. Et en tant que conseiller·ère ayant initié vos client·e·s à la comptabilité en Cloud, vous pouvez compter sur une fidélisation accrue de ces derniers ères.

3. Gérez les attentes de vos client·e·s

Soyez honnête : dites à vos client·e·s que le logiciel de comptabilité ne fonctionne pas parfaitement dès le premier jour. Expliquez qu’il peut y avoir des périodes d’interruption et d’apprentissage. Montrez que les résultats en valent la peine. Expliquez que les tâches manuelles qui prennent beaucoup de temps seront automatisées et à quel point il sera plus facile de gérer numériquement la comptabilité de votre entreprise.

4. Assistez vos client·e·s et préparez le terrain

Soyez honnête : dites à vos client·e·s que le logiciel de comptabilité ne fonctionne pas parfaitement dès le premier jour. Expliquez qu’il peut y avoir des périodes Avant que vos client·e·s passent à un logiciel de comptabilité automatisé, aidez-les à s’y préparer. Faites référence aux expériences des client·e·s du fournisseur, aux démonstrations en direct, aux forums, contributions des blogs et bases de données de connaissances. Ou créez un compte test. Veillez toutefois à ne pas effrayer votre clientèle. Si vous communiquez trop d’informations, il est possible que votre clientèle considéré cela comme un difficile.

5. Utiliser les démonstrations en direct, les offres d’intégration et de formation du fournisseur du logiciel

Réservez une démonstration en direct ou une formation d’intégration auprès du fournisseur du logiciel. Vous souhaitez éventuellement permettre aux Early Adopters de communiquer avec les Late Adopters. Ces derniers s’identifieront rapidement aux autres petites entreprises et seront motivés par leur réussite. Cela les aidera à se sentir à l’aise avant de changer leur propre comptabilité.

Ce n’est pas toujours le cas, mais les personnes âgées ont plus de difficultés à s’adapter aux nouvelles technologies. Demandez donc à vos client·e·s, ceux qui ont besoin de plus de temps pour s’habituer à la nouvelle technologie, de nommer un jeune collaborateur enthousiaste susceptible de les accompagner lors du passage au logiciel comptable.

6. Obtenez de l’aide

Obtenez des conseils et de l’aide de la part du fournisseur du logiciel lors de l’intégration des client·e·s. Il s’agit ici de quelque chose que les fournisseurs de logiciels tels qu’Accounto, ont fait à maintes reprises. Ils ont des conseils et du matériel de formation pour faciliter la transition. Vous pouvez également réserver une intégration directement auprès du fournisseur du logiciel. Ainsi, on explique tout directement à votre clientèle et vous pouvez ainsi vous détendre.

Même plus tard dans le processus, il est important de faire la distinction entre l’assistance commerciale et l’assistance technique. Elles sont là pour aider vos client·e·s à gérer leurs finances. Il ne s’agit pas de leur équipe d’assistance logicielle personnelle. Si un·eclient·e·vous contacte à maintes reprises concernant des questions sur le logiciel, demandez l’aide du fournisseur du logiciel de comptabilité.

Quelles sont les autres étapes que vous considérez comme importantes ? Avez-vous d’autres questions concrètes ou souhaitez-vous de l’aide sur ce thème ? Notre équipe vous aidera avec plaisir. Contactez-nous.